Rencontre #10 Chambéry – Sur le Retour…

Dans le train qui me ramène vers la Côte d’Azur, je suis encore pleine de toutes les énergies accumulées dans le week-end. Je ne sais pas si il est possible d’évaluer la somme de travail réalisé par ce petit nombre de grandes personnes, durant ces quelques petites heures, et comparer cela avec la somme de travail réalisé dans le même temps par des salariés dans une entreprise « performante »

J’ai l’intuition que le cumul d’heures sans pause, la productivité et la créativité des dernières heures crèvent des plafonds qui rendraient fou un inspecteur du travail et fou de jalousie le meilleur des managers « Agile ».

Des nuits courtes, beaucoup de travail intense ces dernières heures, et pourtant, je ne peux pas m’empêcher d’allumer l’ordinateur, prendre le temps de cette petite bafouille avant d’attaquer les premiers pas vers mes engagements pour EUDEC France. Le paysage défile, les magnifiques forêts des Alpes parées de leurs couleurs d’automne. Pourtant le feu intérieur qui m’anime est trop puissant, « ne rien faire » n’est même pas une option. Les effets secondaires d’un Pôle en Action sont… atomiques. Peut-être faut-il prévoir une notice de mise en garde pour la prochaine invitation, histoire d’éviter à EUDEC France une plainte et une longue action judiciaire d’un membre contaminé … Hum, du travail en perspective pour le rôle Recours.

00100dPORTRAIT_00100_BURST20181027162507525_COVER.jpg
Vanina complètement immergée dans son travail sur le texte des nouveaux Statuts d’EUDEC France. Elle a l’air décontenancée.

Il y a quelques semaines, voire quelques mois, je me posais la question de ma légitimité et de ma volonté d’engagement envers EUDEC France. Questions d’autant plus importantes pour moi que je n’ai pas toujours respecté les engagements pris vis-à-vis de l’association et de ses membres, que j’ai aussi d’autres engagements qui enthousiasment ma vie, et aussi quelques préoccupations moins funs mais tout aussi importante que de pourvoir aux besoins de ma famille en redevenant autonome financièrement, sans aide social. Ce temps d’énergie et d’intelligence collectives, qui fait suite à un week-end consacré au Pôle Action Politique, me connecte plus que jamais à la famille EUDEC. Je vous aime !!!

00100dPORTRAIT_00100_BURST20181027162525739_COVER
Ces membres EUDEC France, sourire aux lèvres, ont l’air pleinement épanouis dans leur engagement.

Et je suis plus que jamais enthousiaste de participer à cette page de l’Histoire de France. Parce que oui, on peut d’ores et déjà le dire, ce qui se passe dans EUDEC France est un morceau d’histoire dont la France entière parlera encore dans 50 ans. Les plus jeunes d’entre nous auront sans doute l’occasion de le vivre, j’espère que vous n’oublierez pas les vieux. Je ris de vous imaginer 50 ans plus tard, dans la désormais institutionnelle et sacrée salle horizontale, discuter en cercle de l’âge du capitaine. Mes voisins de train me lancent des regards appuyés… je dois avoir l’air folle … les effets secondaires n’ont pas l’air de diminuer avec les kilomètres qui défilent…

Vivement le prochain Pôles en Action pour reprendre une bonne dose de FOOP*

(* Forum Ouvert Opérationnel)


Texte de Vanina – Photos de Vanina & Pierre-André

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s